Home> Tags > campus

Post about "campus"

Les transports

26 March 2011 Category :Culture| Max 0

Ca fait longtemps que j’en parle, il est enfin temps de faire un article sur les transports du quotidien.

Nous avons un bus universitaire à 5yuans qui se déplace de campus en campus. Pratique, mais il faut parfois attendre 30min, et le campus A n’est pas tout à fait au centre de Shapingba. Je ne le prends en général pas.

Nous voyageons plutôt avec les bus de la ville, notamment le 266. 5yuans aussi. En général les bus sont faciles à prendre pour nous, c’est toujours de terminus en terminus. A Chongqing on s’assied et une demoiselle passe pour récolter le pognon. A Chengdu il fallait déposer le fric (ou valider sa carte) à l’entrée du bus (un peu comme en France). Sauf que certains montaient au milieu et faisaient passer les billets. J’ai bien observé: personne n’essaie de gruger, personne ne pique le pognon en chemin. Ils se font aveuglément confiance. J’ai vraiment trouvé ca chouette.

Les bus n’ont pas d’horaires, et on attend jamais plus de 5min. La CTS (Compagnie des Transports Strasbourgeois) ferait bien d’en prendre de la graine, parce que mon bus le soir c’était pas rare que je l’attende 45min.

Notre moyen de transport favori reste le taxi. C’est vraiment pas cher (quasiment le prix de l’essence, on sait pas comment ils se font d’la thune). Y’en a à toute heure, et partout. On galère parfois un peu pour lui indiquer la direction du campus D (il est nouveau et à l’écart de la ville), mais on a jamais eu de gros soucis. Les chauffeurs parlent ChongqingHua (langue de Chongqing) et c’est parfois un peu dur de se faire comprendre.

Personnellement, me déplacer dans cette grande ville me faisait peur. Le bus m’inquiète déjà en France quand je connais pas la ligne, je pensais qu’ici ça pouvait qu’être pire. J’me suis trompé.

Vive les transports chinois.

, , , , , ,

Quelques nouvelles

18 November 2010 Category :Max 7

Et oui je vis toujours ! Presque la fin de notre deuxième semaine en Chine, et c’est toujours aussi bien.

Alors en vrac:

Le 11 novembre, les chinois ont organisé une petite soirée “single” (célibataire). Ca ressemblait à un melange de Tournez Ménages et d’une boum pour adolescents, mais nous avons tout de même eu l’occasion de discuter avec des étudiants en anglais, qui nous ont appris qu’ils faisaient un petit truc tous les jeudi soirs.

Les cours se passent bien. On a presque finit l’apprentissage du pinyin en chinois. Nous connaissons quelques mots clefs (bonjour, merci, au revoir, …) et nous en apprenons quelques-uns par nous-même selon les situations (“dài zŏu” -> à emporter. En software testing, nous avons eu l’occasion de donner un petit cours de C/C++ au prof’ (qui à défaut d’être compétent dans ces langages a au moins le mérite d’être curieux). Ce prof’ nous a d’ailleurs rejoint en cours de chinois après que nous lui ayions dit tout le bien que nous pensions de notre prof’ de chinois (“Il l’a fait ce con !”).

Nous avons repéré les bons coins pour manger et commençons à prendre nos habitudes. Nous arrivons surtout à varier un peu la nourriture, parce que riz-légumes, ça a beau être bon, à la longue c’est chiant.

Le temps s’est dégradé cette semaine. Nous avions déjà l’habitude de ne pas voir le soleil, mais la pluie et le froid sont apparus en plus. Rien de trop grave. C’est juste un peu chiant le matin. Vu que l’aération de la salle de bain ne peut pas se fermer, la douche est un peu rock’n'roll.

Nous avons eu quelques aperçus de chinois saouls, et c’est très marrant à voir. Ils boivent de la bière comme on boit un digestif: dans un petit verre et cul sec. Apres 25cl ils sont dechirés. Un chinois bourré se reconnait facilement: il devient tout rouge. Un peu comme si on l’avait plongé dans l’eau bouillante.

On va tenter de faire un petit tour à Chongqing dimanche en groupe réduit, histoire de faciliter les rencontres et de pouvoir prendre des photos tranquillement. En espérant qu’on ne se perdre pas.

, , , , , , ,

Quotidien sur le campus

10 November 2010 Category :Max 4

Voici maintenant quelques jours déjà que nous sommes installés dans l’appartement pour élèves internationaux du campus D de la Chongqing University. Il est temps de faire un petit point.

Les chambres sont très vides et nous avons dû acheter pas mal de trucs pour que ca soit plus vivable : rideau de douche, nécessaire pour le ménage, étendeur, tasses, thé, café, eau, … Tout ça représente un petit investissement, mais heureusement, les prix sont très abordables ici pour un français. On a l’impression de se ruiner en une semaine (oulala j’ai dépensé 800 yuans !!), mais quand on convertit en euros, c’est ridicule. Nous avons un magasin pour le nécessaire du quotidien à deux pas, et un plus grand à 15/20min de marche. Pour les gros trucs il faut aller à Chongqing.

Les chinois et les chinoises nous regardent bizarement. A Beijing, ils ont surement l’habitude de voir des occidentaux, ici non. Certains prennent des photos de nous. Les demoiselles ont l’air très interessées, mais la langue est un sacré problème (sans jeu de mot vaseux). Ca ira certainement mieux quand nous parlerons chinois.

Nous marchons énormement. le campus est énorme (nah Florian, nah !). Je regrette de pas pouvoir compter les kilomètres. Ca explique surement pourquoi il y a très peu de chinois gros.

Nous mangeons souvent au restaurant. A 14 yuans le repas, autant ne pas se priver, et j’en profite pour faire du repérage pour quand la famille se ramènera ici. Nous avons également testé les refectoires du campus. Le système pour choisir son plat est sympa: différentes brochettes avec des légumes ou de la viande crus. On en choisit quelques unes, on paie en fonction de combien on en a pris (sauf pour les très gourmands, ca dépasse pas 8/9 yuans), et ils nous préparent un plat facon wok avec. Ne pas oublier le “Bù là” pour bien leur préciser qu’on ne veut pas épicé, sinon c’est absolument immangeable tellement ça arrache.

Il fait plutôt bon et certains jours, il est parfaitement possible de sortir sans veste. En revanche le soleil est très rare. Il y a toujours un espèce de brouillard, soit de la brume normal (étant donné que l’air est très humide), soit de pollution. N’étant pas expert, je n’arrive pas à savoir lequel des deux c’est.

Prochains posts: la visite de Chongqing et les premiers cours.

Terrains de sport du campus

Terrains de sport du campus

Des cygnes noirs

Des cygnes noirs

Vue du lac artificiel

Vue du lac artificiel

Le bâtiment de software engineering

Le bâtiment de software engineering

Photo de groupe

De gauche à droite: Nico, Pierre-Louis, Ludo, Julien, Stéphane, François, Florian, Ben et moi-même

Florian et Ludo posent pour une chinoise

Florian et Ludo posent pour une chinoise

, , , , , , ,