Home > Max > French cuisine

French cuisine

Posted on 30 November 2010 | 2 Comments »

Trois semaines de régime chinois commençaient à nous peser sur l’estomac, et plus encore sur le moral. Etrangement, si il est assez facile de se passer de la famille, ça l’est beaucoup moins de se passer d’un bon steak-frites. Quand on en arrive à avoir envie d’un steak haché du restau U, on se dit qu’il faut faire quelque chose. Florian nous a permis un peu de renouveau, en revenant des courses un matin avec de la farine, du lait, des oeufs, et 800g de boeuf.

Farine, oeuf et lait…Huuum. Si on faisait des crêpes ? Evidemment c’est pas évident de trouver une vraie poêle en Chine, mais nous faisons avec les moyens du bord, et elles étaient finalement pas si mal.

Emplis de nostalgie, nous décidons d’un moyen pour faire son sort au boeuf. Nous avons des patates et des carottes. Un boeuf bourguignon conviendra parfaitement. Il reste le problème du vin. Nous avions le choix entre un rosé espagnol, et le rouge chinois, le “Great Wall”. Le nom donne un peu de prestige, mais ce prestige est rapidement perdu au reniflage. Cela dit, en remplacement du vinaigre dans une vinaigrette ça doit pas être si mal.

Le Great Wall

Le Great Wall

Les chinois ont sûrement été un peu surpris. Ils ont l’habitude de tout foutre dans un wok et que ça soit prêt en 15min, alors un plat qui cuit à petit feu pendant quelques heures, ça a de quoi les intriguer.

Le boeuf bourguignon

Le boeuf bourguignon

Le plat final était vraiment bon, et Plux nous a fait une petite surprise en ramenant des fraises et des bananes (bien joué mec !). Notre premier dessert en un mois.

Des fraises !

Des fraises !

C’est incroyable comme il suffit d’être privé d’une chose pour se mettre à la regretter. Vous lecteurs, appréciez vos nouilles-sauce tomate, vos raviolis en boite, votre petit yaourt du dessert, vos plats de fromage. Ces privations ont au moins le mérite de nous permettre d’apprécier pleinement ces petits moments bien français.

Photo de groupe

Pierre-Louis approves !

» Tags: , , ,

Comments:2

  1. eric Reply

    10/12/07

    pas mal le bourguignon, mais ce sont plutôt les mets locaux qui me font saliver.
    Pas de bière, pas de vin, mais y a quand même du saké non? Je viendrai bien faire une visite, mais le manque de picon me rend aggressif.
    Ici (en Lorraine), plein de neige. bisous de tout le monde

    • Max Reply

      10/12/08

      La bouffe locale, c’est bon mais t’en as tres vite marre, ca varie pas des masses.
      Le sake on en a toujours pas vu. Vu qu’on ne sait pas lire les etiquettes, c’est pas evident a trouver.

      On devrait avoir du Picon pour les fetes !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>