Home> Evénements

Evénements Archive

Quelques dessins

1 July 2011 Category :Evénements| Max 0

Comme nous n’allons plus les voir, QiuJie et Pan nous ont fait de jolis cadeaux. Elles sont étudiantes en art, et ont dessiné pour nous.

Sachant que je leur ai parlé deux fois dans toute l’année, je comprends pas trop pourquoi j’ai eu le plus de cadeaux (mon charme sans doute), m’enfin ça reste très sympa et ça fait très plaisir.

On commence par les dessins dans le style traditionnel chinois. J’ai pas encore les traductions, mais ça viendra.

Pour Nico.

Pour Nico.

Pour Flo.

Pour Flo.

Mon mien.

Mon mien.

Pour Elody et Steph'

Pour Elody et Steph'

Pour Elody et Steph' 2

Pour Elody et Steph' 2

Et elles ont également fait des dessins de nous. Sauf de Ludo. J’vais mettre les noms, mais pour ceux qui nous connaissent, ça se reconnait normalement assez bien.

Nico
Nico
Elody & Stéph'
Elody & Stéph’
Handsome Julien
Handsome Julien
Moi
Mohâ. Tout le monde est d’accord pour dire que j’suis bien plus beau en dessin.
Pierre-Louis
Pierre-Louis
François
François
Gentleman Ben
Gentleman Ben, un nouveau super-héros
Flo & Shu
Flo & Shu

Je suis de loin le plus beau, c’est indiscutable. En plus j’ai tout un texte écrit en anglais moi. Pis des cheveux “like dried meat floss”, on me fera jamais un plus beau compliment.

Inutile de dire que ça nous a fait à tous (sauf peut-être Pierre-Louis quand il verra la tronche de psychopathe qu’elles lui ont donné) énormément plaisir. Elles liront jamais ce blog, mais merci à elles du fond du coeur.

, , , , ,

La Cène

23 June 2011 Category :Evénements| Max 0

Je suis pas sûr qu’il y avait exactement douze apôtres autour de moi (et il y avait des femmes en plus), mais c’était en tous cas notre dernier repas tous ensemble. J’espère échapper à la crucifixion.

Nous perdons cette semaine Pierre-Louis, Julien et Ludovic. Afin de fêter l’évèn…de pleurer leur départ, nous nous sommes tous réunis pour un dernier repas, en compagnie des quelques amis chinois qui ont compté pour nous tout au long de ces huit mois. Je vais pas citer les noms de tout le monde pour préserver mes petits doigts fragiles.

Le restaurant n’a pas été choisi au hasard, puisqu’il s’agit de celui dans lequel nous avons mangé notre premier vrai repas chinois quand nous sommes arrivés. Tout un symbole. Nous avons d’ailleurs pu voir la différence à la gueule des plats sur la table: la première fois c’était plutôt bof, là c’était très appétissant.

Facepalm

Magnifique facepalm de Pearl.

Une partie du groupe.

JingJing

JingJing, notre magnifique prof' de chinois du matin.

Ludo avec des talons.

Ludo en avait un peu marre que je fasse des remarques sur sa petite taille, et a décidé de me prouver que c'était les talons qui rendaient sa copine plus grande que lui.

Photo de groupe.

ShaoJuan et moi.

J'aime pas foutre ma tronche sur ce blog, mais l'occasion d'embêter Nico est trop belle.

La soirée s’est poursuivie au KTV (karaoké), mais je n’ai pas de photos.

Les filles étaient légèrement éméchées.

Une bonne soirée donc, mais qui avait un arrière goût désagréable de départ imminent. On se met à compter les jours.

, , ,

Week-end aux sources chaudes

20 June 2011 Category :Evénements| Voyage 0

La semaine prochaine, les français commenceront à quitter la Chine. On perdra notamment deux membres importants pour notre communauté (ou en tous cas pour la communauté de ceux qui sortent), Plux et Ludo – dit l’Insomniaque. Julien part aussi, ce qui rendra les repas au shitang plus tristounets.

Afin de fêter comme il se doit leur dernier week-end Chongqingois, nous sommes allés aux sources chaudes (ou “piscine” selon Plux). C’est à 45min de route du campus, en campagne. Le trajet est nettement plus agréable qu’en ville.

Etaient présents: Francois et sa copine, Ludo et sa copine, nos deux profs de chinois ShaoJuan et JingJing, Plux, Nico et moi-même (évidemment, j’aurai un peu de mal à raconter si je n’y étais pas allé).

Le cadre est chouette: pelouse, grand lac, bâtiments pas dégueulasses. On décide de réserver l’hôtel en premier, pour augmenter nos chances d’avoir4 chambres. Il restait pile trois chambres et une suite. 3000yuans au total. Ah sinon y’a une villa à 3200 ? On peut visiter avant ? Piscine (plutôt un très grand bain), sauna, 4 chambres, 4 salles de bain. On prend.

Un petit repas bien gênant (non je ne veux pas sortir avec JingJing et elle ne veut pas de moi non plus, foutez-nous la paix) et nous filons aux bains.

C’est niquel. Tout est propre, le service est impecable. Le personnel est peut-être un peu trop insistant pour des pudiques comme nous, m’enfin une serviette autour de la taille a fait l’affaire. Il suffit de lâcher sa serviette et ses claquettes en entrant dans l’eau,  et on en récupère des tous propres à la sortie.

On retrouve les demoiselles on the other side, toutes très sexy.

L’endroit est globalement divisé en trois parties. Une piscine intérieure avec une eau autour de degrés, une piscine extérieure avec une eau autour de 33 degrés, et énormement de petits bassins pour quelques personnes, perdus au milieu des arbres et des bambous, avec une eau entre 38 et 42 degrés.

On vagabonde un peu à droite et à gauche, on fait les cons dans la grande piscine extérieure, et nous quittons l’endroit vers 1h du mat’.

Tout le monde se retrouve en peignoir à la villa, on ramène des masseuses, on finit tous à poil dans la piscine et … Non en fait c’était plutôt calme. Pour ma part j’ai même lu, c’est pour dire. J’ai encore eu droit aux trois emmerdeurs (ShaoJuan, Plux et Nico) qui tenaient absolument à c’que je pionce avec JingJing.

Rien de bien folichon le lendemain, et nous rentrons simplement au campus.

, , ,

Journal blogué

14 June 2011 Category :Evénements| Max 1

Cet article ne parlera pas de la Chine, et ne racontera même pas la vérité. J’ai juste envie de m’amuser à caricaturer (je rappelle que la definition de “caricature” est “imitation grotesque”) les gens. A prendre au second degré donc.

Bonsoir à toutes et à tous.

On commence cette édition un peu exceptionnelle par une découverte qui a chamboulé le milieu scientifique. Vendredi soir, un Florianis Golestus aurait été aperçu aux alentours d’un bar. Nous rappelons que le Florianis Golestus est une espèce que l’on pensait disparue, le dernier spécimen vivant ayant été vu il y a six mois. Les experts étudient actuellement la photo qu’un touriste a réussi à prendre de l’animal. L’UICN (ndr: Union Internationale pour la Conservation de la Nature) attend leur feu vert avant de sortir l’animal de la catégorie “Eteint”. L’Union nous assure par ailleurs que toutes les mesures seront prises pour protéger ce spécimen unique, dernier représentant de son espèce.

Affaire Julien maintenant. Pour rappel, il s’agit de ce jeune homme qui avait assassiné son colocataire en lui enfonçant une bouteille de 2L de Coca Cola au fond de la gorge, après que celui-ci ait répété 8637 fois en 2h45 “Heuuuuu Androidheu ça marche pas! Heuuu c’est heuuu de la merdheu”. La justice a décidé de le relaxer, après que la défense ait prouvé que les lois sur l’homicide volontaire ne s’appliquent uniquement dans le cas où la victime est un être humain, pas une marmotte géante humanoïde.

On passe au livre de la semaine. Le choix de la rédaction s’est porté cette fois-ci sur “Comment réussir un projet de six mois en deux semaines avec des gens incompétents” de Benjamin, aux éditions Picon-bière. Le livre retrace l’avancement lors de la première année d’un projet de deux ans. Il est avant tout pédagogique, mais non sans une trace d’humour, et c’est une lecture que nous conseillons à tout le monde.

Spéléologie à présent, avec ces cadavres étranges retrouvés dans une chambre du dortoir international du campus D de l’université de Chongqing en Chine. Les deux corps, déjà en partie fossilisés, ont été découvert sous 4m de souvenirs, de matériel informatique, de paquets de chips vides et de diverses peluche en forme de souris qui font “Scouig” quand on appuie dessus. L’analyse des corps est toujours en cours, mais on peut à present affirmer qu’il s’agit d’un homme et d’une femme, tous les deux âgés d’une vingtaine d’années. La datation au carbone 14 n’a donné aucun résultat.

On parle souvent des violences conjugales et des femmes maltraitées, sans savoir que les hommes ne sont pas à l’abri, bien que le préjudice subi soit souvent plus moral que physique. Pierre-Louis a vécu de telles violences dans le passé, et il a aujourd’hui décidé de créer une association nommée “Pour avoir le droit d’aller au bar se bourrer la gueule avec les potes sans que nos gonzesses nous les brisent” afin de défendre les droits des hommes, et d’éviter à d’autres les drames atroces dont il a jadis été la victime. Un numéro vert est déjà en place, le 84 65 66 73 84 69.

En sport, aux championnats du monde de la drague, la France a remporté une médaille d’or dans la catégorie “Plus gros échec”. C’est Nicolas, déjà renommé pour sa performance aux jeux paralympiques de l’an dernier, dans laquelle il avait réussi l’exploit de courir le 100m en 87jours, 13h et 10minutes, qui a remporté cette médaille. Il a cette fois-ci réussi à décourager complètement ses adversaires en continuant de dormir seul après pourtant six mois de drague intensive. Il a par ailleurs obtenu une mention spéciale du jury pour avoir réussi cet exploit en étant en Chine. Toute la rédaction tient à lui adresser ses félicitations.

Pas encore d’idées pour Ludo mais ça va venir.

,

I’m back

17 March 2011 Category :Cours| Evénements| Max 1

Eh oui ça faisait un bon moment, mais je suis de retour ! Technique classique de star, je me fais désirer. Nah, la vraie raison c’est que Nico m’entraîne au bar tous les soirs et que du coup j’ai plus de temps pour écrire.

La nouvelle essentielle de ce dernier mois et demi, c’est bien évidemment la découverte de l’irish pub de Chongqing. Il se nomme “The Harp”, est situé au HongYaDong (un superbe immeuble dans le style chinois tradionnel) et est dirigé par un américain très sympa (http://www.harpirishpubcq.com/). Ils ont de la bonne bière, et sûrement l’un des meilleurs burger que j’ai mangé de ma vie. Je précise que je gagne pas de bières gratuites en faisant de la pub.

Au niveau des copines, nous ne sommes plus que trois irréductibles à résister encore et toujours à l’envahisseur en jupette. Il se pourrait bien que j’sois tout seul dans pas si longtemps, mais pas d’inquiétude mes frères, je continuerai la lutte !

Les cours ont repris. Au niveau du chinois ça a pas changé. Les deux autres matières (Microsoft .Net et Advanced Database Design pour ceux qui comprennent) sont enseignées par le même prof américain du premier semestre qui avait déjà réussi à nous dégouter du data mining. Du coup nous ne sommes pas souvent en cours.

Une autre importante nouvelle c’est que les 6 et 8 avril se tiendront à Beijing et à Shanghai les deux premiers concerts de Bob Dylan en Chine. Nico, une de nos profs de chinois et moi-même y seront très certainement.

Je calle déjà.

Pour résumer: tout le monde va bien, toujours pas de morts (même si Julien est pas passé loin, faut se méfier de la nourriture), on étudie en première partie de semaine, on sort en deuxième.

Bisous à tous.

, , ,

TT Club

8 January 2011 Category :Evénements 1

Il est 16h50, je viens de me réveiller, et je m’attaque à la narration de cette soirée au TT Club, avant que mes souvenirs ne s’effacent (déjà que là ils sont pas vraiment clairs…). Pas de photos, ça m’embêtait de trimbaler l’appareil, et j’ai plutôt bien fait puisque c’était interdit là-bas.

Tout d’abord, je replace le contexte. Nico, Ludo et Plux ont fêté nouvel an en ville avec des français d’Epitech de l’an dernier qui sont restés un peu plus longtemps que prévu en Chine. Ils étaient donc au TT Club, une boite de nuit. Le lendemain on a eu droit aux “putain les gars c’est génial blablabla blablabla”. Ludo et Nico étaient particulièrement enthousiastes et y sont donc retournés presque tous les jours depuis.

Vendredi 7 janvier, c’est l’anniversaire de Plux (re-joyeux anniversaire au passage). Tout notre petit groupe décide de s’y rendre (pour certains, l’effort était plus grand que pour d’autres), à l’exception de Elody et Steph’ partis en vacances, et de François et Flo qui sont restés avec leurs copines.

Départ à 19h10 avec le bus de l’université. On prend ensuite un taxi. Le trajet était sympa puisqu’il nous a permis de voir un peu la ville de nuit, et c’est assez chouette. Plein de lumières partout.

Après un petit repas au MacDo, direction le TT Club. La musique a l’air bien forte à l’intérieur, et un portail anti-métaux n’arrête pas de biper et d’afficher une lumière rouge chaque fois que quelqu’un passe dessous, mais ça n’a pas l’air de déranger le videur. Faut dire qu’une petit affiche précise bien que les flingues sont interdits dans la boite, aucun risque donc qu’une personne mal intentionnée en introduise un.

Une fois à l’intérieur, c’est la confirmation: la musique est forte. Au lieu de la table VIP qu’on nous avait promis, on se retrouve avec deux tables sans sièges juste à côté de l’entrée. Chacun claque 300yuans, et deux bouteilles de whisky se téléportent sur la table. Les chinois diluent tous les alcools avec du ice tea. C’est pas particulièrement mauvais avec le whisky, d’autant qu’il était très moyen. Ils diluent bien: un verre de whisky pour un bon litre et demi de ice tea. D’après Ludo, ils diluent aussi le champagne. Ca m’a fait un petit pincement au coeur quand j’ai appris ça.

J’ai jamais vu autant de jolis femmes réunies en un espace aussi confiné. Mon dieu, y’en avait pas une seule à jeter. Avec la musique, impossible de converser. Et c’est peut-être tant mieux: pour venir passer la soirée ici et aimer ça faut pas avoir inventé la poudre.

Les chinois ont des jeux à boire bizarres. J’ai absolument rien compris aux règles. Y’en a un avec des dés, et un autre où il faut exécuter une série de mouvements. Je demanderai des explications à Nico, même si je pense pas que ça me sera très utile.

Minuit, toujours pas de table VIP, le whisky-ice tea  il en faut un bon paquet pour en ressentir les effets, et  impossible de discuter. Ca commence vraiment à être très chiant. On s’est tout de même trouvé un petit abri juste à côté des toilettes où il était possible de parler sans hurler. Ben et Julien ont ensuite trouvé un petit canapé à l’étage. A partir de là c’est devenu plus agréable.

1h du mat’, on a enfin une table peinard avec des fauteuils et tout. L’alcool commence à taper (il était temps didiou) et on se retrouve sur l’estrade en train de danser. Nico a une vidéo de moi prise avec son téléphone. Au mieux on voit rien, au pire je prévois qu’il va se faire péter les rotules à coups de batte de base-ball dans un parking sombre.

4h du mat’. Y’a plus grand monde, et on se barre pour aller au MacDo. Deux BigMacs plus tard, on prend le taxi direction le campus, et à 5h et quelques du mat’, on se retrouve enfin dans nos lits.

Le matin (après-midi), gueule de bois à l’ancienne.

Globalement, je me suis fait chier. J’ai claqué 500yuans pour m’exploser les oreilles et la voix et être saoul. Ca me fait quand même un peu mal au cul. Du mal à comprendre pourquoi ça attire les gens. Enfin bon c’était la curiosité qui m’avait traîné là-bas, alors c’est sans regrets pour cette fois-ci.

, , , , , ,